Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu aide
  5. Aller aux encarts
  6. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Sites Groupe |
     
  3. Contactez-nous |
  4. Plan du site |
  5. Liens |
  6. Pharmacovigilance |
  7. Aide
  1. Taille de la police

    Réduire la taille de la police Augmenter la taille de la police  
 
 

Diabète

Contactez-nous

Sanofi Afrique de l'Ouest

Point E
Rue de Ziguinchor X Rue de Diourbel
PE - 43
BP 3529 Dakar
Tél : + 221 33 865 02 02

Contenu :

Sanofi en Afrique de l’Ouest : un engagement durable auprès des patients diabétiques

Challenges principaux du Diabète en Afrique Subsaharienne[1]

  • Le diabète, une évolution croissante. D’ici 2030, l’Afrique subsaharienne devrait recenser 23,9 millions d’adultes atteints de diabète, la plus forte augmentation mondiale du nombre de cas de diabète.
  • L’ignorance liée à la maladie. De nombreux éléments laissent penser que le nombre de cas non diagnostiqués atteindrait les 85 % en Afrique subsaharienne
  • Une démographie en pleine évolution. Les taux de prévalence actuellement observés en Afrique subsaharienne laissent penser que la seule évolution démographique générera 9,5 millions de cas de diabète supplémentaires entre 2010 et 2030
  • L’exode rural. Il est estimé à 78 % le nombre des personnes atteintes de diabète en Afrique subsaharienne vivant en milieu urbain d’ici 2030
  • Dépenses liées à la maladie élevées. Les personnes atteintes de diabète ont souvent des difficultés, financières ou autres, à accéder de façon régulière aux traitements et à l’insuline
  • La formation des professionnels de la santé du fait du manque de spécialistes pour le diagnostic et la prise en charge du diabète.

Sanofi : une offre globale et intégrée pour répondre aux besoins des patients

  • Une offre globale de solutions thérapeutiques adaptées aux patients (antidiabétiques oraux de qualité, un long héritage dans l’innovation des insulines, Des stylos à insuline faciles à utiliser pour les patients)
  • Des données scientifiques robustes pour l’amélioration de la prise en charge des patients : nous investissons dans le développement des études cliniques locales et mettons à profit les études cliniques internationales pour une meilleure compréhension des pratiques professionnelles
  • Des programmes de formations médicales continues innovants
    • E-Diabète[2] : Il permet aux professionnels de santé d’accéder à des formations médicales en ligne, via une connexion internet à bas débit.
    • PROCARMET[3] : le programme Cardio-métabolique est une plateforme innovante de formation des professionnels de santé, initiée par Sanofi et endossée par un comité d’experts locaux spécialisés dans la prise en charge du diabète et de l’Hypertension artérielle. Près de 700 professionnels santé formés depuis Janvier 2015 en Afrique Centrale.
    • DAFI[4] : La phase pilote, implémentée dans 10 pays en Afrique francophone et anglophone, consiste à la mise en place de centres de référence pour une meilleure prise en charge du pied diabétique à travers la formation des professionnels de la santé et la sensibilisation des patients
  • Education des patients et sensibilisation des populations pour un changement de comportements : la Clinique du Diabète et de l’Hypertension artérielle, un cadre approprié

Initiative de Sanofi en partenariat avec les Ministères de Santé des pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, une Clinique du Diabète et de l’Hypertension artérielle encore appelée CDH est un espace aménagé dans un service hospitalier qui a pour objectif de faciliter le diagnostic, la prise en charge, le suivi et l’éducation des patients atteints de diabète et/ou d’Hypertension artérielle.

Les caractéristiques d’une CDH

  • Infrastructures et équipement :
    • une salle d’attente équipée d’un téléviseur pour l’éducation des patients, une salle de soin et une salle de consultation.
    • un plateau technique pour une prise en charge optimale des maladies, avec la mise à disposition de technologies essentielles permettant un meilleur suivi des patients
  • Dépistage et Education Patients
    • séances de consultation et de dépistage gratuites planifiées par les structures de santé
    • séances d’éducation des patients et de sensibilisation de la communauté

En sus de l’équipement dédié à la structure sanitaire abritant la CDH, SANOFI remet un lot d’équipement supplémentaire aux postes de santé attenantes à la CDH pour apporter une solution de proximité aux patients et aux populations en termes de sensibilisation, de dépistage, de diagnostic et de prise en charge avec un système de référence établi avec la CDH.

En Afrique de l’Ouest, 22 cliniques du diabète et de l’Hypertension artérielle sont déjà opérationnelles au service des patients.

Les Cliniques du Diabète et de l’Hypertension artérielle en Côte d’Ivoire : Partenariat public-privé entre Sanofi et le Ministère de la Santé et de la lutte contre le Sida

Cet accord de partenariat de trois ans signé en 2012, a pour but d’améliorer la prise en charge des patients diabétiques et/ou hypertendus ivoiriens. Fort de son expertise dans la gestion de ces deux maladies, Sanofi à travers ce partenariat, s’engage à participer à la formation de 50 professionnels de santé dans la prise en charge de ces maladies chaque année et à l’octroi des bourses de perfectionnement à des médecins. A ce jour, 10 médecins dont 4 diabétologues et 2 généralistes se sont vus octroyés ces bourses.

Nous nous engageons aussi à mettre à disposition 15 cliniques du diabète et de l’hypertension artérielle, autour desquelles seront installées 3 centres satellites dans le but de décentraliser la prise en charge de ces maladies. Avec 14 CDH déjà opérationnelles dans le pays, c’est en moyenne 350 nouveaux patients diabétiques et/ou hypertendus qui sont diagnostiqués chaque mois.


Annexe : Cartographie des cliniques du diabète et de l’Hypertension artérielle de Côte d’Ivoire

CDH RCI

CDH RCI
VILLECENTRE D'HEBERGEMENT
ABIDJANCADA ADJAME
ESPACE DIABETO CHU TREICHVILLE
DISPENSAIRE COCODY
SERVICE MEDICAL DES FONCTIONNAIRES
HOPITAL GENERAL ABOBO NORD
HOPITAL GENERAL PORT BOUET
AGBOVILLECENTRE HOSPITALIER REGIONAL D'AGBOVILLE
BONOUAHOPITAL GENERAL DE BONOUA
BOUAKEPMI DE SOKOURA
MANCENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE MAN
BONDOUKOUCENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE BONDOUKOU
OUAFLECENTRE HOSPITALIER REGIONAL DE BOUAFLE
DIVOCHR DIVO
ODIENNECHR ODIENNE

[1] http://www.changingdiabetesbarometer.com/docs/Diabetes%20in%20sub-saharan%20Africa_French.pdf
[2] Fruit d’une collaboration entre l’UNFM et le réseau de télémédecine RAFT* (Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine) et grâce au soutien de Sanofi, le programmme e-diabete est un programme africain qui bénéficie aux patients africains en prenant en compte leurs spécifiés culturelles.
[3] Ce programme a pour objectif d’améliorer les compétences de nos praticiens dans la prise en charge du diabète et de l’HTA, de créer de nouvelles unités de prise en charge du diabète et de l’HTA et de renforcer le partenariat Public/Privé à travers la signature de convention avec les états
[4] Diabetes Africa Foot Initiative : Afin de limiter les complications liées au diabète, Sanofi en partenariat avec l’IDF et l’UNFM a développé ce projet dont l’objectif est de prévenir les amputations des membres inférieures chez les patients diabétiques en Afrique par une intervention précoce

Mise à jour : 2015-09-23

Encarts :

Nos Médicaments

 

Chiffres clés Diabète Afrique

 

Actualités